Redéfinition des services et des mesures actives

La CSSSPNQL a mis sur pied un projet visant à développer de nouveaux programmes d’intervention en mesure d’aider les personnes sans métier et sans formation à intégrer le marché du travail.

Les services et les mesures actives découlant de ce projet doivent :

  • Rendre plus accessible l’éducation et améliorer l’emploi et l’employabilité;
  • Favoriser l’inclusion sociale, professionnelle et économique des personnes exclues du marché du travail;
  • Contribuer à développer l’autonomie personnelle, professionnelle et l’autosuffisance des individus.

Objectifs spécifiques

Pour les individus

Les personnes ayant recours aux services et aux mesures seront appelées à :

  • Adopter un mode de vie plus sain;
  • Développer une plus grande estime personnelle;
  • Reprendre du pouvoir sur leur vie et développer leur potentiel personnel et professionnel.

Pour les communautés

Les communautés des Premières Nations participantes profiteront aussi de ces avantages :

  • Une insertion sociale et une intégration professionnelle durables pour leurs membres;
  • Un meilleur développement économique;
  • Une diminution accrue de la dépendance à l’aide sociale.

Axes d’intervention

Les services et les mesures doivent s’articuler autour de 4 axes :

  • La prévention et la mobilisation communautaire;
  • L’insertion sociale;
  • L’intégration professionnelle;
  • Le développement d’emplois durables significatifs et qualifiés.

Prévention et mobilisation communautaire

Les projets mis sur pied doivent prévenir le décrochage et l’abandon scolaire et contrer la dépendance à l’aide sociale. Il faut amener les jeunes à développer un projet personnel et professionnel qui les incitera à s’investir dans leur avenir personnel et professionnel.

Le concours du Conseil de bande est très important afin de s’assurer de la mobilisation de tous les acteurs de la communauté.

Insertion sociale

Ce volet vise à développer des aptitudes, des compétences et des connaissances utiles pour une intégration réussie sur le marché du travail et/ou le retour aux études (la formation scolaire et professionnelle). Par ailleurs, cela permet le développement des prérequis (principalement interpersonnels et relationnels) nécessaires à l’intégration professionnelle sur le marché de l’emploi.

Intégration professionnelle

Cette facette se concentre sur la capacité d’une personne à faire partie du milieu du travail et à s’y maintenir grâce à :

  • Ses Savoirs (ses connaissances acquises);
  • Son savoir-faire (ses compétences);
  • Son savoir-être (ses attitudes).

On favorise ainsi les interactions entre l’individu et son milieu de travail (relation individu – environnement).

Développement d’emplois significatifs, qualifiés et durables

Sans perspectives d’emplois, la participation et l’investissement des personnes dans des activités de formation est inutile. Le développement des communautés est essentiel pour le progrès économique et l’amélioration des conditions de vie de leurs membres.

La création d’emplois durables est bénéfique sous plusieurs aspects. Elle favorise l’essor d’une économie de marché tout en permettant aux individus d’occuper un emploi significatif. Cet emploi leur permettra d’utiliser pleinement leurs compétences professionnelles et d’alimenter leurs intérêts vocationnels.

Publication de la CSSSPNQL

  • OPTRA Premières Nations