BULLETIN D'INFORMATION DE LA CSSSPNQL




  • Bilan positif de la première édition de la Grande semaine des tout-petits
déc. 21, 2016

Plus du quart des communautés se sont mobilisées pour réaliser quelque 25 activités dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits. Plusieurs centaines d’enfants et de parents y ont participé.

Il y a eu, entre autres, des activités de promotion et de prévention en petite enfance; des activités parents-enfants; la création d’un arbre d’engagement; de la diffusion de contes et de chants à la radio communautaire; des prestations et des fêtes; des célébrations de la journée de l’enfant; des célébrations dans les familles de l’enfant; des marches et des chaînes humaines; et des déjeuners. Bien des communautés ont utilisé le matériel de la Grande semaine des tout-petits (volet Premières Nations) mis à leur disposition et plusieurs autres s’en serviront plus tard, lorsqu’ils organiseront des activités.

La CSSSPNQL a contribué à huit activités, dont une en collaboration avec les Cris. Le 21 novembre, lors du lancement de l’Observatoire des tout-petits, la CSSSPNQL et des représentants du Grand conseil des Cris (direction du département des services enfant-famille) ont présenté leurs données sur la petite enfance.

Parmi les autres activités de la CSSSPNQL, le sceau « Tous ensemble pour les tout-petits » a été adapté aux couleurs des Premières Nations. De plus, cette première édition a permis de sensibiliser onze organisations des Premières Nations, cries et inuites à la Grande semaine des tout-petits. La page Facebook de la CSSSPNQL a permis de partager des activités ainsi que quatre vidéos de Wapikoni Mobile ayant pour thème « les enfants ». Finalement, des trousses ont rejoint 132 agents multiplicateurs de communautés et d’organisations des Premières Nations, cries et inuites, dont 83 en français et 49 en anglais. Ces trousses comprennent une note d’information, une bande dessinée illustrant des données sur la petite enfance, sept chandelles représentant les sept générations ou les sept enseignements des grands-pères, des macarons et un bon de commande pour du matériel promotionnel supplémentaire aux couleurs de la campagne nationale de la Grande semaine des tout-petits.

Une deuxième édition pourrait avoir lieu en 2017, en partenariat avec les Premières Nations, les Cris et les Inuits.