Journée mondiale de la santé

Par Chantal Cleary | avr. 04, 2013
Luttons contre le fléau de l'hypertension artérielle
Journeé mondiale de la santé
Luttons contre le fléau de l'hypertension artériel

Wendake, jeudi le 4 avril 2013 –
La prochaine Journée mondiale de la santé, qui aura
lieu le 7 avril, sera consacrée à l'hypertension artérielle. L'Organisation mondiale de la
Santé (OMS) a choisi ce thème, car il concerne aujourd'hui un adulte sur trois, soit
environ un milliard de personnes au niveau mondial.

Quelques chiffres chez les Premières Nations…

L’hypertension est en tête de liste des problèmes de santé les plus souvent
diagnostiqués chez les femmes et les hommes des Premières Nations. Les résultats de
l’Enquête régionale sur la santé des Premières Nations du Québec (ERS) de 2008
révèlent que :

• 23 % des adultes des Premières Nations ont déclaré souffrir d’hypertension; ce
taux est une fois et demie supérieur à la prévalence retrouvée chez les
Québécois (14 %);
• Chez les 35-54 ans, un adulte sur quatre (26 %) souffre d’hypertension;
• Chez les 65 ans et plus, cette maladie touche une personne sur deux (50 %).

Les résultats de l’ERS de 2002 démontraient que la proportion d’adultes ayant déclaré
souffrir d’hypertension était de 18 %. Nous observons donc une augmentation
significative (5 %) de la prévalence de l’hypertension entre 2002 et 2008.

Dans ce contexte, les Premières Nations doivent être sensibilisées aux gestes à adopter
pour réduire leur risque d'hypertension artérielle.

L'hypertension artérielle n’est pas bénigne!

En effet, elle peut être responsable d'une augmentation du risque de crise cardiaque,
d'accident vasculaire cérébral et d'insuffisance rénale. Non traitée, elle peut également
causer la cécité.

L’hypertension peut être évitée et traitée

Il est indispensable de faire des efforts de prévention, notamment :

• en diminuant la consommation de sel;
• en mangeant de manière équilibrée;
• en favorisant, lorsque possible, la consommation d’aliments traditionnels;
• en limitant la consommation d'alcool et de tabac;
• en pratiquant régulièrement une activité physique.

Tout au long de la journée du 7 avril, et après aussi, nous vous invitons donc à
sensibiliser les membres de votre communauté aux causes et conséquences de
l'hypertension, mais aussi à la nécessité de faire surveiller régulièrement leur tension
artérielle. N’oubliez pas que les individus atteints de diabète ont un risque accru
d’hypertension artérielle!

- 30 -

Source : Chantal Cleary, Agente de communication
Commission de la santé et des services sociaux
des Premières Nations du Québec et du Labrador
Tél. : 418 842-1540