L'APN souhaite une meilleure collaboration entre le gouvernement du Canada et la Commission de vérité et de réconciliation du Canada

Par Chantal Cleary | mai 03, 2013
Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, a exprimé le besoin d’une collaboration et d’un partenariat accrus à la suite de la vérification de la mise en œuvre de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens (CRRPI)

effectuée par le vérificateur général et présentée aujourd’hui au Parlement. de la mise en œuvre de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens (CRRPI) effectuée par le vérificateur général et présentée aujourd’hui au Parlement.

 –Plus particulièrement, le vérificateur général a examiné les questions entourant la création d’archives complètes relatives au système des pensionnats indiens et à ses séquelles, un élément clé du mandat de la Commission de vérité et de réconciliation (CVR).

Le vérificateur général est arrivé à la conclusion qu’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) et la CVR n’avaient pas pris les mesures adéquates pour faire en sorte que des archives les plus complètes possibles soient créées. Le rapport soulève des préoccupations quant au fait qu’AADNC n’a pas fourni tous les documents pertinents et que la CVR n’a pas défini adéquatement la portée de la documentation, en plus de ne pas avoir résolu les questions relatives à la mise en place d’un Centre national de recherche destiné à entreposer les documents. Tout en rappelant l’importance de conserver des archives complètes et de la pérennité de l’héritage de la CVR, le vérificateur général a recommandé qu’AADNC et la CVR collaborent plus efficacement en vue de définir les tâches qui restent à accomplir, et que la CVR élabore et mette en œuvre un plan détaillé en vue du transfert des archives au Centre national de recherche. Il a conclu comme suit son rapport : « La portée de ce projet demeure non définie. Le Canada et la Commission doivent coopérer afin d’évaluer ce qui a été accompli, ce qu’il reste à accomplir et le délai requis pour y parvenir, ainsi que les ressources nécessaires. »

« L’APN a soutenu sans réserve les travaux de la Commission de vérité et de réconciliation depuis la création de celle-ci, ainsi que son mandat d’apprendre et de documenter ce qui s’est passé à l’ère des pensionnats indiens », a déclaré le Chef national de l’APN, Shawn-A-in-chut Atleo. « Pour tous les survivants et leurs familles, les archives sont importantes et font partie intégrante du processus de guérison. Le gouvernement du Canada et la Commission doivent collaborer étroitement en vue d’achever ce mandat et faire en sorte que les Canadiennes et Canadiens puissent apprendre la vérité au sujet de ce triste chapitre de notre histoire commune. »

Tel que souligné dans la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens, la CVR a pour mandat de documenter de la façon la plus précise possible ce qui s’est passé dans les pensionnats indiens et de faire connaître la vérité à la population canadienne. Pour y parvenir, elle doit s’appuyer sur les archives détenues par les instances qui ont administré et financé les pensionnats, ainsi que sur les témoignages des survivants, de leurs familles et de leurs communautés, et de toute personne ayant souffert de l’expérience des pensionnats indiens et de ses répercussions.

« Comme nous l’avons constaté la semaine dernière lors des audiences de la CVR à Québec, la réconciliation est une démarche personnelle qui requiert la pleine coopération de toutes les parties concernées. L’APN soutient sans réserve tous les survivants dans leur cheminement vers la guérison et appelle le gouvernement du Canada ainsi que les églises qui ont administré ces pensionnats à s’engager à fournir toute la documentation pertinente – afin de permettre à toutes et à tous de faire un pas de plus vers la guérison, et aux survivants et à leurs familles de clore ce triste chapitre », a conclu le Chef national Atleo.

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Comms et @AFN_Updates.

-30-

Renseignements :

Alain Garon, agent des communications bilingue de l’Assemblée des Premières Nations, 613-241-6789 (poste 382), 613-2920857 ou agaron@afn.ca.

Jenna Young, agente des communications de l’Assemblée des Premières Nations, 613-241-6789, (poste 401), 613-314-8157 ou jyoung@afn.ca.