Cas de tuberculose active au Nunavik

Par Chantal Cleary | mai 09, 2013
La Direction de santé publique (DSP) de la Régie régionale de la santé et des services sociaux Nunavik désire informer la population de la survenue de nouveaux cas de tuberculose contagieuse au sein de quelques communautés de la région.
Depuis l’éclosion de Kangiqsualujjuaq en 2012, la DSP ainsi que les Centres de santé Tulattavik de l’Ungava et Inuulitsivik continuent leurs efforts pour assurer un diagnostic rapide et un traitement approprié des cas de tuberculose active ainsi que le suivi des personnes ayant été en contact avec ces cas.

En date du 1er mai 2013,  9  cas de tuberculose ont été rapportés au Nunavik pour l’année  2013 dont 7 dans le village de Salluit et deux dans le village de Kuujjuaq.  En comparaison, les données pour les années  2011 et 2012 étaient respectivement de 27 et 75. L’éclosion actuelle à Salluit se situe dans la tendance observée au cours des dernières années d’une recrudescence de cas de la tuberculose active tant au Nunavut qu’au Nunavik.

Même si la situation semble relativement bien contrôlée, il importe de rester vigilant. Le contrôle de la tuberculose ne peut être réalisé efficacement sans la collaboration des communautés affectées. La fréquentation de maisons de jeu ou de partage de drogues inhalées (gathering houses), où plusieurs personnes passent de longues heures dans des endroits surpeuplés et mal ventilés, constitue un risque important d’infection lorsqu’une personne atteinte de tuberculose pulmonaire non encore diagnostiquée s’y trouve. Souvent ce sont des jeunes qui sont affectés et ils tardent à venir à consulter au CLSC, malgré la présence de symptômes évocateurs de tuberculose.

La DSP du Nunavik requiert la collaboration de toute la population afin d’identifier toute situation clinique pouvant représenter un cas de tuberculose active contagieuse et appliquer les mesures de contrôle sans délai, limitant ainsi les risques de transmission :

Qu’est-ce que la tuberculose ?

La tuberculose est une maladie contagieuse causée par un microbe, le Mycobacterium tuberculosis. Ce microbe se loge le plus souvent dans les poumons, mais d'autres organes comme les ganglions, les reins et les os peuvent aussi être atteints. La tuberculose peut se développer rapidement à la suite du premier contact avec le microbe ou apparaître plusieurs années plus tard.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus évocateurs d’une tuberculose sont : une toux inhabituelle qui dure plus de trois semaines, souvent accompagnée de crachats, de fièvre, de fatigue, de perte d'appétit, de sueurs nocturnes et d'une perte de poids.

Comment peut-on être infecté par la tuberculose ?

Lorsqu'une personne atteinte d'une tuberculose pulmonaire contagieuse tousse et éternue, elle projette des microbes dans l'air. C'est en inspirant ces microbes qu'une autre personne peut être infectée.

Quelles sont les personnes qui risquent le plus d’être infectées par la tuberculose ?

Ce sont les personnes qui sont en contact étroit et pour une durée prolongée avec un malade contagieux, i.e. les contacts à domicile et les autres contacts assez intimes. Les personnes les plus fragiles sont les enfants, les gens âgés et celles dont la résistance physique est amoindrie par d'autres maladies ou par leur mode de vie.

Une fois infecté, est-ce que je vais développer une tuberculose active ?

La majorité des personnes infectées par le microbe ne développeront pas la maladie. Le risque de développer la maladie est plus grand :

  • chez les jeunes enfants et les adolescents;
  • chez les personnes dont la résistance physique est affaiblie à cause:
    • d'une maladie importante comme le diabète, l'infection au VIH, le cancer ou un traitement qui affaiblit le système immunitaire;
    • de leur mode de vie comme l'alcoolisme, la toxicomanie, une alimentation déficiente;

Est-ce qu’il existe un traitement ?

Oui, et c'est essentiel. En prenant les médicaments tels que prescrits, la tuberculose guérira et deviendra non contagieuse. Le malade évitera ainsi de graves complications, en plus de protéger ses proches. Il est à noter qu’au Québec, la tuberculose est une maladie à traitement obligatoire. La tuberculose se traite à l'aide de plusieurs médicaments (en général de deux à quatre types différents) qu'il faut prendre régulièrement pendant une période de six à neuf mois. Grâce à l’efficacité des médicaments utilisés, la contagiosité des cas diminue en général rapidement.

Les Nunavimmiuts peuvent communiquer avec leur CLSC local pour des renseignements supplémentaires.

La RRSSSN est un organisme public créé en 1978 selon la Convention de la Baie James et du Nord québécois. Elle est responsable de presque tout le territoire québécois situé au nord du 55e parallèle en ce qui concerne la prestation de services de santé et de services sociaux aux habitants des 14 communautés.



- 30 -

 

Source :

Régie régionale de la santé et des services sociaux Nunavik

Direction de santé publique



Renseignements :

Eric Duchesneau

Agent de communication, RRSSSN

819 964-2222, poste 275