Diabète de type 2: des fruits pour une meilleure prévention

Par Chantal Cleary | sept. 06, 2013
Une plus grande consommation de fruits entiers réduirait de manière considérable le risque d’être atteint de diabète du type 2, selon une étude de l’école de santé publique de Harvard.

BOSTON, Massachusetts – Une plus grande consommation de fruits entiers, et tout particulièrement de bleuets, de raisins et de pommes, réduirait de manière considérable le risque d’être atteint de diabète du type 2, selon une étude de l’école de santé publique de Harvard.

«Ce que nous avons découvert tend à démontrer que certains fruits peuvent être particulièrement bénéfiques pour diminuer les risques de développer le diabète», a fait savoir Qi Sun, du département de nutrition de Harvard.

L’étude a révélé une diminution des risques associés au diabète de type 2 allant jusqu’à 23% chez les personnes mangeant au moins deux portions de certains fruits entiers par semaine en comparaison avec celles qui en consommaient moins d’une portion par mois.

D’autres recherches seront cependant nécessaires pour déterminer quelles composantes des fruits les plus bénéfiques, dont les bleuets, les raisins et les pommes, contribuent à cette diminution.

À l’inverse, le risque de développer la maladie était augmenté jusque dans une proportion de 21% chez les personnes qui buvaient une portion ou plus de jus de fruit par jour. Selon les chercheurs, l’indice glycémique élevé du jus de fruit – lequel passe plus rapidement dans le système digestif qu’un fruit riche en fibres – pourrait expliquer cette augmentation.

Les chercheurs se sont penchés sur des données recueillies de 1984 à 2008 auprès de 187 382 participants dans le cadre de trois études à long terme. Les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, de diabète ou de cancer au moment de l’inscription étaient exclues.