L’école Ts8taïe hôte de l’Expo-sciences autochtone 2014

Par Chantal Cleary | janv. 09, 2014
L’école Ts8taïe est l’hôte de l’événement scientifique pour une deuxième fois. D’ici là, la communauté est en mode préparation.

 
 La classe de cinquième année de Stéphanie Audrey Picard a confectionné un tapis de quenouilles avec l’archéologue Yves Chrétien. (Photo Isabelle Chabot)

Les 25 et 26 mars, près de 200 personnes sont attendues à Wendake dans le cadre de l’Expo-sciences autochtone 2014. L’école Ts8taïe est l’hôte de l’événement scientifique pour une deuxième fois. D’ici là, la communauté est en mode préparation.

 

Le transport, l’hébergement, les repas et la programmation de l’expo doivent être planifiés avant l’arrivée de la soixantaine d’équipes des Premières nations du Québec. Les projets réalisés par les participants seront présentés dans le gymnase de l’établissement scolaire. Le thème pour 2014 est «À la découverte des éléments de notre Terre-mère».

«C’est une fierté pour Wendake de recevoir pour la deuxième fois Expo-sciences autochtone. On l'a reçu en 2006 et on répète l’exploit en 2014. […] Ça nous permet de faire partager notre culture aux enfants et à toute la communauté. Ça permet aussi de voir toutes les belles choses que l’on peut faire à l’école et ce que l’on offre à nos enfants autant au niveau culturel que de l’apprentissage», a expliqué le directeur des services éducatifs et de l’école Ts8taïe, Richard Dussault. Il s’agira d’un défi que s’est lancé la responsable Cynthia Gros-Louis. Afin de favoriser la création de liens entre les différentes équipes d’un peu partout au Québec, elle organisera un rallye.

Par ailleurs, l’école hôte a donné la chance à toutes ses classes des différents niveaux de goûter à l’aventure en mettant sur pied une expérience. Lors de l’expo, seuls les élèves de cinquième et sixième années de niveau primaire sont admissibles au concours en plus des élèves de première à cinquième secondaires. C’est donc dire que les petits de l’école Ts8taïe auront une chance unique de présenter les fruits de leur labeur en formule hors concours. Une façon de les initier!

«C’est la fierté de présenter un projet, le dépassement. Les enfants ne cessent de se dépasser. Dès le début de l’année, ils le savent. C’est le projet Expo-sciences qui entre en ligne de compte. […] Côté scientifique, c’est leur donner le goût à la science. Leur permettre d’exploiter un volet qu’il n’aurait peut-être jamais eu la chance de voir dans une pédagogie standard», ajoute le directeur au sujet de l’expérience que vivront les élèves.

D’année en année, le niveau de compétition est rehaussé. À l’établissement huron-wendat, les classes admissibles sont prêtes. En cinquième année, le groupe a construit un tapis de quenouilles avec l’aide de l’archéologue Yves Chrétien. Les élèves ont participé à la conception de A à Z. Les jeunes ont participé autant à la récolte de quenouilles sur le territoire qu’à confection du tapis.

Quant au groupe de sixième année, un tambour d’eau est à l’honneur. À partir d’une bûche de peuplier ou d’érable, chaque enfant a sculpté son propre tambour et préparé sa peau. Au cours des prochains mois, l’enseignant Frédérick Renaud enseignera les notions de fréquence et d’intensité dans le but que les jeunes soient en mesure de démontrer si la quantité d’eau dans l'instrument influence la fréquence tout comme sa grosseur.

Prix remportés en 2012 et 2013

-2e position pour la Classe de 5e année (2012)

-Prix d’excellence Héritage culturel Classe de 6e année (2012)

-2e position pour la classe de 5e (2013)

-Prix d’excellence Héritage culturel Classe de 5e année (2013)

-1e position pour la classe de 6e (2013)

-Prix d’excellence communication Classe de 6e année (2013)

Une campagne de financement a été lancée. L’objectif est une somme de 40 000$ pour couvrir les frais de l’événement. Pour Info: Cynthia Gros-Louis 418-845-5909-235.

 

Une vidéo est en ligne: Vidéo