Déjeuner pour éviter le risque de diabète

Par Chantal Cleary | sept. 15, 2014
Le premier repas de la journée aurait une incidence directe sur les risques d'être atteint du diabète.

Un nouvel argument pour vous assurer que votre progéniture avale un bon déjeuner avant d'aller à l'école. Raison première, la prise du premier repas évite le surpoids, selon des chercheurs de Londres, Cambridge et Glasgow.

De 2004 à 2007, une étude portant le nom de CHASE (Child Heart And health Study in England) comparait la glycémie des enfants qui déjeunaient comparativement à celle de ceux qui ne mangeaient pas le matin.

En tout, 4116 enfants de 9 et 10 ans ont participé à la recherche et permis d'établir que ceux qui ne prennent pas régulièrement un repas au lever sont plus résistants à l'insuline. Ils possédaient également des niveaux d'insuline de 26 % supérieurs à leurs pairs qui avaient mangé.

Heureusement, les trois quarts des enfants déjeunent tous les jours, mais tout de même, 6 % ne mangent rien le matin, et 9 % de plus déjeunent de temps à autre, indique Top Santé.

Cela fait au moins 15 % des enfants qui élèvent leur risque de surpoids et de développer le diabète plus tard.