Inauguration d'un nouvel édifice pour la DPJ à Puvirnituq

Par Chantal Cleary | oct. 16, 2014
La ministre Charlebois inaugure les nouveaux locaux de la Direction de la protection de la jeunesse à Puvirnituq.

Puvirnituq, le 14 octobre 2014 – Dans le cadre d’une tournée dans la région du Nunavik, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, s’est rendue aujourd’hui à Puvirnituq afin d’y inaugurer le nouvel édifice qu’occupera la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

« Ces nouveaux locaux, conçus et pensés de manière à optimiser la qualité des services offerts aux jeunes et aux familles, permettront de mieux intervenir auprès d’eux, dans un contexte plus convivial et sécuritaire pour tous. Cette disposition des locaux et des ressources s’inspire d’approches novatrices qui ont déjà fait leurs preuves ailleurs dans notre réseau », a déclaré madame Charlebois.

D’une superficie de 1 415 mètres carrés répartis sur deux étages, ce nouvel édifice a été construit grâce à un investissement de 12 766 000 $. Il s’agit d’un bâtiment écologique dont le rendement environnemental élevé permet de réduire la consommation d’énergie. Le projet a été réalisé grâce à une étroite collaboration entre le ministère de la Santé et des Services sociaux, la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik et le Centre de santé Inuulitsivik. Outre les locaux destinés aux intervenants, l’édifice comprend une salle familiale composée, entre autres, d’une cuisinette et d’une aire de jeux. Il regroupe également les services administratifs et la direction.

L’aménagement de ces nouveaux locaux s’est effectué en s’appuyant sur les approches les plus probantes en matière de prestation des services en protection de la jeunesse et en considérant les particularités propres à la région. En effet, plusieurs consultations ont été effectuées auprès des centres jeunesse et de différents experts afin d’assurer une réponse mieux adaptée aux besoins des enfants, des jeunes et de leurs parents.

« Ce projet montre que le mieux-être des jeunes et des familles du Nunavik est une préoccupation constante de notre gouvernement et des dirigeants des communautés inuites. Nous avons à coeur de leur fournir les meilleurs services possible afin de favoriser leur plein épanouissement », a conclu la ministre.

- 30 -

Renseignements : Natacha Joncas Boudreau

Attachée de presse de la ministre déléguée

à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse

et à la Santé publique

418 266-7181