Compte rendu de l’APN à propos de la planification d’une table ronde nationale sur les femmes et jeunes filles autochtones disparues ou assassinées

Par Chantal Cleary | janv. 13, 2015
Il a été confirmé que la table ronde se tiendra à Ottawa le 27 février 2015.

En juillet 2014, les Chefs en assemblée ont appelé le Chef national à organiser une table ronde nationale sur les femmes et jeunes filles autochtones disparues ou assassinées, en vue d’amorcer un dialogue national sur l’élimination de la violence à l’encontre des femmes et jeunes filles autochtones en tant qu’étape sur la voie de l’objectif ultime d’obtenir une enquête nationale sur cette question.
 
Lors de la rencontre d’août 2014 entre les organisations nationales autochtones et les premiers ministres, toutes les parties se sont entendues sur la nécessité d’un dialogue national et sur l’importance d’organiser cette table ronde, à laquelle elles se sont engagées à participer.
 
En octobre, des représentants des provinces et des territoires se sont à nouveau réunis avec les organisations nationales autochtones en vue de faire avancer les préparatifs de cette table ronde et il a été convenu que celle-ci se tiendrait en février 2015 [communiqué conjoint]. Toutes les organisations nationales autochtones collaborent à sa planification.
 
Il a été confirmé que la table ronde se tiendra à Ottawa le 27 février 2015.
 
Des ministres fédéraux ont été invités à participer et nous nous efforçons de confirmer leur présence.  La participation de l’APN reste à déterminer, mais nous nous attendons à déléguer 10 représentants à la table ronde. La résolution no 36-2014 : « Engagement et représentation à la table ronde nationale sur les femmes et jeunes filles autochtones assassinées ou disparues », adoptée à l’Assemblée extraordinaire des Chefs de décembre 2014, souligne le besoin de mettre sur pied avec le Conseil des femmes et le Comité exécutif de l’APN une délégation comprenant des représentants de toutes les régions, et nous travaillons en ce sens.
 
De plus, l’APN travaille en vue d’appliquer la résolution no 37-2014 : « Soutien à l’égard de l’initiative Les familles d’abord », afin de veiller à ce que les voix et les opinions des familles des femmes et jeunes filles autochtones disparues ou assassinées soient prises en compte dans le cadre de la table ronde
 
Des rencontres préparatoires sont en cours d’organisation et des réunions simultanées se tiendront pendant la table ronde nationale. De plus amples informations seront communiquées bientôt à ce sujet.
 
Les objectifs de la table ronde seront les suivants :

  • Amorcer un dialogue entre tous les ordres de gouvernement en vue de prendre des mesures pour remédier efficacement aux actes de violence à l’encontre des femmes et jeunes filles autochtones.
  • Élaborer collectivement des solutions et déterminer des moyens de les mettre en œuvre afin de réduire puis éliminer toutes les formes de violence.
  • Obtenir l’engagement de toutes les parties envers un dialogue collaboratif et la participation des peuples autochtones à toutes les mesures prises.

Pour s’assurer de mettre l’accent sur des résultats concrets, trois domaines principaux ont été déterminés. Il a été demandé à chaque organisation nationale et chaque juridiction de proposer des engagements propres à chacun de ces trois domaines :

  • Prévention et sensibilisation
  • Plans et protocoles de sécurité communautaire
  • Mesures par les services de police et mesures de justice pénale

L’APN procède à un récapitulatif des travaux antérieurs et sollicite divers intervenants en vue de déterminer les mesures prioritaires. Nous allons travailler avec le Conseil des femmes de l’APN, les Conseils des femmes régionaux et directement avec les Premières Nations afin de recueillir des points de vue. De plus, nous avons entrepris une enquête à grande échelle au mois de novembre à des fins de commentaires quant aux résultats attendus de la table ronde [lien].
 
L’APN publiera des comptes rendus hebdomadaires concernant les préparatifs de la table ronde. Pour toute question, veuillez communiquer avec Gina Doxtator au 613-241-6789, poste 239, ou par courriel à gdoxtator@afn.ca.