Lancement du Cadre de continuum du mieux-être mental des Premières Nations

Par Chantal Cleary | janv. 30, 2015
L'Assemblée des Premières Nations (APN) dévoile un cadre national pour traiter des questions de mieux-être mental au sein des Premières Nations du Canada.
OTTAWA, le 28 janv. 2015 /CNW/ - En cette journée consacrée à un dialogue national sur la santé mentale, la Journée Bell Causez pour la cause, l'Assemblée des Premières Nations (APN) dévoile un cadre national pour traiter des questions de mieux-être mental au sein des Premières Nations du Canada.

Les programmes et services fédéraux, provinciaux et territoriaux de mieux-être mental ne permettent pas actuellement de combler les besoins des Premières Nations pour relever les défis auxquelles nombre de communautés sont confrontées dans ce domaine, ce qui donne lieu à un écart en matière de soins. Le Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations propose des moyens d'améliorer la coordination des services entre les divers systèmes, et favorise des services culturellement adaptés.

Ce cadre est le fruit d'une collaboration approfondie qui a débuté en 2012 entre l'APN, Santé Canada et des chefs de file dans le domaine du mieux-être mental, dont la Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances et l'Association autochtone de santé mentale. Les travaux ont notamment consisté à cartographier les programmes actuels en matière de santé mentale et de dépendances en vue de déterminer les écarts et les moyens d'y pallier.

La culture est le cœur du cadre, en mettant l'accent sur les forces et les capacités des Premières Nations. Le cadre propose un continuum de services nécessaires pour promouvoir le mieux-être mental et se veut un guide pour orienter les changements au niveau des politiques et des programmes afin d'améliorer le mieux-être mental des Premières Nations.

L'intégration des services entre les programmes fédéraux, provinciaux et territoriaux est un élément crucial du succès du cadre, qui doit permettre aux communautés d'adapter, d'optimiser et de remanier leurs propres programmes et services de mieux-être mental en fonction de leurs priorités.

Un sentiment de responsabilité partagée a découlé de la collaboration approfondie qui a entouré l'élaboration du cadre, ainsi que de la volonté de répondre aux voix des communautés à toutes les étapes de cette démarche.

« Nous savons que les solutions communautaires sont la clé de notre réussite et nous savons que les cultures des Premières Nations doivent être au cœur et constituer le socle de nos efforts pour remédier à la toxicomanie et promouvoir le mieux-être pour les citoyens, les familles et les communautés », a déclaré le Chef régional de l'Assemblée des Premières Nations en Ontario, Stan Beardy, qui dirige les efforts du Comité exécutif national dans le domaine de la santé. « Les citoyens des Premières Nations prennent leur santé en main, mais l'atteinte des objectifs prévus du continuum du mieux-être mental nécessitera le leadership, l'engagement et la collaboration de toutes les parties. Nous comptons sur un leadership et un soutien constants en ce qui concerne le continuum de soins et les programmes fédéraux, provinciaux et territoriaux. »

Le Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations repose sur une vision partagée entre l'Assemblée des Premières Nations, la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits et la Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances en ce qui a trait à l'avenir des programmes et services de mieux-être mental dispensés aux Premières Nations.

Une équipe est chargée de la mise en œuvre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations, tant à l'échelle nationale que régionale et communautaire.

Pour plus de renseignements sur le Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations, veuillez consulter : http://health.afn.ca/uploads/files/24-14-1273-fn-mental-wellness-framework-fr03_low.pdf.

Le 28 janvier est la cinquième Journée Bell Causez pour la cause. Aujourd'hui, Bell Canada fera don de 5 cents aux programmes de santé mentale pour chaque message texte et appels sans fil et interurbains de la part de ses abonnés et de ceux de Bell Aliant, ainsi que pour chaque message affiché sur Twitter à l'aide de #BellLetsTalk et chaque partage sur Facebook du lien Facebook.com/BellLetsTalk. Pour plus de renseignements, veuillez consulter http://cause.bell.ca/fr/.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.