De nouvelles ressources à la CSSSPNQL

Par Chantal Cleary | mars 11, 2015

Véronique Duchesneau, Wendat originaire de la communauté de Wendake, est entrée en fonction le 1er décembre dernier à titre de conseillère aux programmes de développement social. Elle est titulaire d’un baccalauréat en psychoéducation et a travaillé à titre d’agente Pikwadin pour le Centre de développement de la formation et de la main-d’œuvre (CDFM) huron-wendat. Son nouveau mandat consiste à offrir un accompagnement personnalisé aux intervenants des communautés en lien avec les recommandations des exercices de conformité. Elle doit, entre autres, soutenir les communautés et les organisations dans l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’action et apporter un soutien-conseil aux intervenants en matière d’organisation et de prestation de services. De plus, elle travaillera à l’augmentation des capacités des intervenants et les soutiendra dans la création de partenariats entre différents services.

Mona Belleau est une Inuk originaire d’Iqaluit, au Nunavut. Elle cumule de nombreuses années d’expérience au sein de diverses organisations autochtones, dont l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec et l’Association de prévention du suicide des Premières Nations et Inuits du Québec et du Labrador. Elle a également travaillé auprès des Maori, en Nouvelle-Zélande et aux îles Cook. Elle a été présidente de l’Association étudiante autochtone de l’Université Laval, en plus d’écrire la préface du livre Jeunesses autochtones : Affirmation, innovation et résistance dans les mondes contemporains, paru en 2009. Elle est également l’une des fondatrices de l’émission de radio Voix autochtones. Elle s’est jointe à l’équipe de la CSSSPNQL en septembre 2014 et occupe le poste d’agente de développement – projets communautaires au sein du secteur de la petite enfance.

Jean-Denis Gill, Pekuakamiulnuatsh, est gestionnaire intérimaire du secteur de la recherche depuis septembre 2014, en remplacement de Nancy Gros-Louis Mchugh pour la durée de son congé de maternité. Il a été gestionnaire pendant dix ans dans des organismes culturels des Premières Nations, comme le Musée amérindien de Mashteuiatsh et la Corporation médiatique Teuehikan. Il possède un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval.

Marie Noël Collin est conseillère en services à l’enfance et à la famille depuis octobre 2014. Elle est avocate de formation et titulaire d’une maîtrise en common law et en droit transnational. Après une expérience en cabinet de droit familial et une année d’études doctorales en droit de la personne, elle se joint à l’équipe des services sociaux afin de conseiller et de soutenir les intervenants des communautés et des organisations des Premières Nations dans le développement, la mise en œuvre et le suivi des prises en charge des services de protection de la jeunesse et des services de première ligne. 

Marlène Asselin a été embauchée au poste de conseillère d’orientation en septembre 2014 en remplacement temporaire de Luis St-Martin. Travailleuse autonome et consultante, elle travaille au service du développement des potentiels humains, du bien-être physique et mental. À titre de conseillère d’orientation, elle intervient auprès des individus et des organisations. Pendant plus d’une dizaine d’années, elle a œuvré à Pessamit à développer des projets liés à l’insertion socioprofessionnelle. Grâce à sa formation de 2e cycle en art-thérapie, elle possède des outils facilitant la guérison et la connaissance de soi. 

Vicky Viens est coordonnatrice des services linguistiques au sein de l’équipe des communications depuis janvier 2015, en remplacement de Chantale Picard, qui, elle, remplace temporairement Nadine Gros-Louis. Vicky a été traductrice au sein d’un cabinet de traduction à Ottawa pendant un an et demi, puis pigiste pendant trois ans et demi avant de se joindre à l’équipe de la CSSSPNQL. Elle est titulaire d’un baccalauréat en traduction de l’Université Laval et poursuit sa maîtrise en traduction et terminologie, à temps partiel.