Une trousse pour contrer la discrimination raciale chez les jeunes

Par Chantal Cleary | mars 18, 2015
Le Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or s'adresse aux enseignants pour sensibiliser les élèves à la discrimination raciale.
L'organisme a développé une trousse pédagogique, clé en main, pour les écoles primaires et secondaires. Les enseignants peuvent ainsi l'utiliser pour sensibiliser les élèves et leur expliquer pourquoi, chaque année à Val-d'Or, des centaines de personnes participent à la marche Gabriel Commanda.

 

Avec les informations de Sandra AtamanTwitterCourriel

 

Mélanie Ricard est enseignante en éthique et culture religieuse à l'école secondaire Le Transit de Val-d'Or. Elle est l'une des enseignantes qui a décidé d'expérimenter avec ses élèves la trousse du Centre d'amitié autochtone. « En Éthique et culture religieuse, dans nos deux années du premier cycle du secondaire, on voit les six grandes religions, dont les spiritualités autochtones. Et dans les spiritualités autochtones, ça se transmet beaucoup par mythes, de génération en génération. Donc, le contenu, on n'en a pas beaucoup. La trousse va venir bonifier notre enseignement », explique l'enseignante.

Paule Paquet travaille avec les élèves de Kitcisakik à l'école Le Transit. Elle croit que la trousse va permettre à ses élèves de s'exprimer, sur un sujet qui peut parfois être délicat. « IIs ont des ressemblances. Ils ne sont pas juste différents. Ce sont des ados. Il faut miser aussi sur les ressemblances qu'ils ont », insiste-t-elle.

La trousse s'adresse également aux plus jeunes. « La partie de la trousse pédagogique qui concerne plus spécifiquement le primaire est basée beaucoup sur l'acceptation des autres, les différences des cultures et de plus en plus c'est un phénomène à Val-d'Or. Aussi il n'y a pas seulement des allochtones et des autochtones, mais il y a beaucoup de gens des communautés différentes, par exemple des Maghrébins », souligne Ysabelle Vallée, coordonnatrice au projet pilote en éducation au Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or.

Sept écoles ont accepté d'expérimenter la trousse.

Le document sert aussi à mettre en contexte la marche Gabriel Commanda où, chaque année, des centaines de personnes marchent pour lutter contre les préjugés. L'événement se déroule dans le cadre de la 15e semaine pour l'élimination de la discrimination raciale. De nombreuses autres activités sont organisées par le Centre d'amitié autochtone cette semaine.