Décision du TCDP sur les enfants autochtones: le gouvernement n’ira pas en appel

Par Chantal Cleary | févr. 23, 2016

La Presse Canadienne  

OTTAWA – Le gouvernement fédéral n’interjettera pas appel contre une décision du Tribunal canadien des droits de la personne (TCDP) le déclarant coupable de discrimination raciale envers les enfants sur les réserves autochtones dans son financement des services à l’enfance.

Dans un jugement publié en janvier, le tribunal a conclu que les services fournis par Ottawa avaient nui aux Premières Nations qui, dans certains cas, se sont vu refuser des services à cause de l’implication du gouvernement. Selon lui, le gouvernement fédéral n’a pu fournir les mêmes services que donnent les provinces à sa population non autochtones. Les enfants et les familles des Premières Nations ont été privés d’une chance équitable de demeurer unis ou d’être réunis en temps opportun.

Même si certains ont avancé qu’il pourrait en coûter des centaines de millions de dollars pour corriger la situation, le gouvernement Trudeau refuse de porter le jugement en appel.

Selon la ministre fédérale de la Justice, Jody Wilson-Raybould, le jugement démontrait l’échec du système actuel. Après avoir qualifié la situation «d’inacceptable», elle a ajouté que le gouvernement «acceptait le fait qu’il pouvait et devait faire mieux».

Mme Wilson-Raybould a affirmé que «la décision (du tribunal) indiquait la bonne direction au pays.»

La décision du gouvernement est un signe qu’il souhaite établir de nouvelles relations avec les peuples autochtones, a-t-elle soutenu.