L’APN souligne la Journée mondiale de la santé par un appel à l’action pour combattre le diabète dans les communautés des Premières Nations

Par Chantal Cleary | avr. 11, 2016

Le 7 avril 2016

(Ottawa, ON):  Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a déclaré que la Journée mondiale de la santé, célébrée le 7 avril et dont le thème cette année est « Soyez plus fort que le diabète », représente une occasion de prendre des mesures pour remédier à l’épidémie de diabète qui touche les communautés des Premières Nations.

« L’épidémie de diabète dans la population des Premières Nations découle d’un certain nombre de facteurs dont la perte de nos terres et de l’accès à nos sources traditionnelles de nourriture, la pauvreté, l’insalubrité des logements et des soins de santé inéquitables », a déclaré le Chef national Bellegarde.  « Cette Journée mondiale de la santé est un moment opportun pour nous rappeler que nous devons prendre chaque jour des mesures pour réduire l’épidémie de diabète qui touche le peuple des Premières Nations. Nous devons veiller à ce que les investissements du budget fédéral aient une réelle incidence sur nos communautés et les membres de notre peuple qui vivent dans les zones urbaines.  Il est essentiel que les Premières Nations participent à l’élaboration de solutions qui favorisent le changement afin de combler l’écart en matière de santé. »

Le diabète de type 2 demeure l’une des priorités les plus élevées en matière de santé, car la situation est grave et ne cesse d’empirer dans les communautés des Premières Nations.  La World Diabetes Foundation (Fondation mondiale du diabète) rapporte que les jeunes des Premières Nations représentent 45 % des nouveaux cas de diabète de type 2 chez les jeunes au Canada. Une étude récente en Nouvelle-Écosse a révélé que la prévalence du diabète chez les Autochtones de 20 à 39 ans est cinq fois plus élevée que dans la population générale. Compte tenu de l’urgence de la situation, l’APN collabore avec Santé Canada pour que les initiatives en matière de prévention et de promotion de la santé reflètent les priorités communautaires et soient menées par et pour les Premières Nations.  

Le Chef régional de l’APN pour l’Ontario, Isadore Day, qui supervise le portefeuille national de la santé pour l’APN, a déclaré ceci : « Améliorer la santé de nos communautés est ma priorité principale et je continuerai de plaider en faveur d’améliorations immédiates des services de santé pour les communautés de tout le Canada aux prises avec une pauvreté assimilable à celle du tiers monde. Nous travaillons actuellement à la préparation d’un Accord sur la santé avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui augmentera les ressources pour traiter les problèmes de santé en général, tels que les soins à domicile, la santé mentale et les maladies chroniques comme le diabète. Aujourd’hui, alors que nous célébrons la Journée mondiale de la santé, il convient de souligner que les ministres fédéral et provinciaux de la santé ont tous convenu que les inégalités actuelles en matière de santé dont souffrent les Premières Nations n’ont pas lieu d’être dans un pays aussi riche que le Canada. »
La Journée mondiale de la santé est une journée mondiale de sensibilisation à la santé, soulignée le 7 avril de chaque année, sous le parrainage de l’Organisation mondiale de la santé.

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.  Suivez l’APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

-30-


Renseignements :

Alain Garon, agent de communications bilingue, APN,
613 241-6789, poste 382; 613 292-0857 ou agaron@afn.ca