L'allocation canadienne pour enfants difficile à recevoir pour certains Autochtones

Par Chantal Cleary | juil. 21, 2016

Certaines familles autochtones pourraient avoir du mal à profiter de l'allocation canadienne pour enfants qui a commencé à être versée à la majorité des familles canadiennes, mercredi.

Cette nouvelle allocation, promise durant la campagne électorale par les libéraux, remplace trois anciens programmes, dont la Prestation fiscale canadienne pour enfants et la Prestation universelle pour la garde d'enfants. La contribution du gouvernement fédéral pour les familles a ainsi été augmentée et simplifiée.

L'allocation est calculée en fonction de la déclaration de revenu des familles de la dernière année.

Comme elles ne sont pas imposées, plusieurs familles autochtones qui vivent dans une réserve ne remplissent pas leur déclaration de revenus, ce qui pourrait les empêcher de recevoir les versements mensuels.

Shelly Morin, mère de quatre enfants et membre de la nation crie Enoch, près d'Edmonton, comprend bien la situation de ceux qui ont omis de remplir leur déclaration de revenus.

« Moi-même, j'ai fait ça plusieurs années : j'ai attendu. Mais en sachant maintenant que c'est quelque chose d'important auquel je devrais avoir accès pour mes enfants, je vais m'assurer de faire ma déclaration de revenus tout de suite. »

Elle croit également que beaucoup de personnes auraient besoin de soutien pour les aider à remplir leur déclaration.

Shelly Morin pense que la nouvelle allocation aidera les familles qui peinent à joindre les deux bouts.

« Sans aucun doute, je pense que ça va aider pour [faire face au] coût de la vie et le coût de la nourriture. En ce moment, c'est très difficile de nourrir une grande famille avec un faible revenu, surtout quand tu veux leur donner de la nourriture saine. »

La ministre Bennett promet de l'aide

La ministre des Affaires autochtones et du Nord Carolyn Bennett était de passage sur le territoire de la nation Enoch mercredi pour faire connaître cette allocation à la communauté autochtone.

Elle explique que le gouvernement fédéral mettra en place des cliniques d'informations pour faire la promotion du programme et inciter les membres des communautés autochtones à remplir leur déclaration de revenus pour pouvoir obtenir les versements auxquels ils ont droit.

Carolyn Bennett croit que cette allocation est un premier pas pour permettre aux familles qui vivent dans les réserves de sortir de la pauvreté.

L'objectif du gouvernement libéral est de sortir 300 000 enfants de la pauvreté au pays grâce à ce programme.