Le grand chef et des élus atikamekw à la consultation du gouvernement du Québec en matière de développement social autochtone

Par Chantal Cleary | janv. 30, 2017
Nitaskinan - Le 27 janvier 2017 – Le grand chef/ président du Conseil de la nation atikamekw, Constant Awashish, accompagné d’élus atikamekw, était à Québec hier pour la consultation du gouvernement du Québec en vue de l’élaboration d’un premier plan d’action gouvernemental en matière de développement social autochtone. Ce plan d’action, sous la coordination du Secrétariat aux affaires autochtones, a pour objectif de proposer de nouvelles interventions qui viseront l’amélioration des conditions de vie des Autochtones et une meilleure coordination des interventions gouvernementales déjà en place.

« Nous avons accepté l’invitation du gouvernement du Québec pour leur faire connaître nos besoins et surtout bien leur faire comprendre la spécificité de la Nation atikamekw. Bien que les besoins puissent être semblables, chaque Première Nation vit dans un environnement socioéconomique à l’intérieur duquel les priorités peuvent varier. C’est ce dont le gouvernement du Québec doit tenir compte dans son plan d’action. Trop souvent par le passé, les gouvernements ont pris des décisions, ont élaboré des politiques et mis en place des plans d’action sans réellement consulter les principaux intéressés », lançait le grand chef Constant Awashish.

Le grand chef a profité du fait que de nombreux intervenants du milieu soient assis à une même table pour pouvoir partager ses préoccupations et faire part de possibles solutions.

« Les vraies solutions aux problèmes se trouvent dans une plus grande autonomie dans les différents secteurs. Il serait important de favoriser un meilleur partage des richesses, par exemple, en recevant des dividendes de la rente économique engendrée annuellement sur nos territoires. Il est aussi question de respecter notre droit inhérent à notre autonomie. Nous sommes les seuls compétents pour sauvegarder notre culture, notre langue et nos savoir-faire », poursuivait le grand chef.

Le chef de l'APNQL, Ghislain Picard, joint sa voix à celle du grand chef Awashish pour insister sur l'importance d'être les maîtres d'oeuvre du développement social de nos nations.

Le chef Picard, qui a également participé à la rencontre convoquée par le gouvernement du Québec, a souligné que le développement social est indissociable de l'urgence pour les Premières Nations de développer leurs économies. Et celles-ci sont tributaires d'un plus grand accès aux territoires et aux ressources.

 
« Nous reconnaissons que l'intention du Québec peut ouvrir de nouveaux horizons visant le redressement social de nos communautés. Cependant, il faut aussi que le gouvernement québécois reconnaisse que l'absence d'une relation politique réelle, fondée sur la bonne foi, peut ralentir toute démarche visant l'amélioration du contexte social au sein de nos communautés », a tenu à déclarer le chef de l'APNQL à l'issue de la rencontre.

Pour l’occasion, des centaines de participants dont des chefs, des maires inuits ainsi que des représentants des organisations autochtones se sont déplacés pour se faire entendre.

« Ces consultations sont l’occasion d’échanger avec les représentants autochtones afin d’identifier ensemble comment mettre en commun nos efforts dans le but d’agir de manière encore plus efficace et concertée, mais aussi de déterminer quelles mesures concrètes pourraient être déployées pour améliorer la qualité de vie des Premières Nations et des Inuits (…) À terme, l’objectif est de parvenir à une amélioration tangible de la qualité de la prestation de services aux citoyennes et citoyens autochtones », déclarait le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, dans son communiqué.


À propos de l’APNQL
L’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l’organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.


À propos du Conseil de la nation atikamekw
Le Conseil de la Nation Atikamekw - Atikamekw Sipi (CNA) est une corporation sans but lucratif née de la volonté des Conseils Atikamekw de Manawan, d'Opitciwan et de Wemotaci de s'unir pour offrir des programmes et des services à la population atikamekw. Parallèlement, le CNA négocie une entente de principe avec les gouvernements du Canada et du Québec devant mener à la conclusion d'un traité. Le CNA joue également un rôle politique qui supporte les aspirations historiques, politiques, économiques, culturelles et sociales de la Nation Atikamekw.


-30-

Sources :
Conseil de la nation atikamekw
Jimmy Néashit
Coordonnateur aux communications
Conseil de la Nation Atikamekw
Téléphone : 819-523-6153, poste 118
jneashit@atikamekwsipi.com
Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador
Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com
Cell. : 418-580-4442