CONSCIENTISER ET MOBILISER LES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE AU SUJET DES ENJEUX LIÉS À LA SANTÉ CHEZ LES PREMIÈRES NATIONS

Par Chantal Cleary | avr. 25, 2017

CONSCIENTISER ET MOBILISER LES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE AU SUJET DES ENJEUX LIÉS À LA SANTÉ CHEZ LES PREMIÈRES NATIONS

Le 10 avril dernier, la CSSSPNQL a assisté à un 5 à 7 sur le thème de la santé autochtone organisé par le SCORA (comité de santé sexuelle et SIDA d’IFMSA-Québec), le GISA (Groupe d’intérêt en santé autochtone) de l’Université Laval et le SCOPH (comité de santé publique d’IFMSA-Québec) de l’Université Laval.

 

L’activité, qui se déroulait au café l’Exocytose du pavillon de la médecine, a réuni une trentaine d’étudiants en médecine intéressés par la santé des Premières Nations. Sous forme de panel de discussion étaient réunies Marie-Noëlle Caron, conseillère en santé publique à la CSSSPNQL, Isabelle Cornet, infirmière formatrice à la CSSSSPNQL, Glenda Sandy, infirmière de formation ayant travaillé dans les communautés et étudiante à la maîtrise en santé publique, et Caroline Moisan, doctorante en psychologie ayant effectué de la recherche auprès des Inuits.

 

Elles ont parlé de leur expertise respective concernant la santé des Premières Nations ainsi que des particularités et de la culture de chacune des communautés. Le racisme systémique et les problèmes sociaux ont aussi été abordés, ce qui servira certainement à la pratique future de ces étudiants. Ces derniers ont pu avoir un aperçu des services offerts et des besoins des Autochtones en 2017.

 

L’initiative découle de la campagne nationale annuelle de la Fédération internationale des associations d’étudiants en médecine (IFMSA) ayant comme sujet la santé autochtone. D’ailleurs, le 6 mai prochain se tiendra le Colloque de santé mondiale (CSM) de cette même Fédération qui portera sur la santé autochtone. Ce Colloque, ouvert au grand public, abordera la compétence culturelle, l’histoire des Premières Nations, la médecine traditionnelle, les maladies chroniques, les réalités urbaines, la santé des femmes, la pédiatrie et la pratique dans le Nord.