L’enquête de santé publique la plus compréhensive réalisée jusqu’à maintenant au Nunavik débute samedi avec 2 000 Nunavimmiuts recrutés pour y participer

Par Chantal Cleary | août 22, 2017

 Après des années de consultations et plusieurs mois de planification intensive, Qanuilirpitaa ? 2017, l’enquête de santé la plus importante jamais réalisée au Nunavik est enclenchée. 

Il s’agit d’un projet unique pour lequel le navire de la Garde côtière canadienne Amundsen deviendra le centre pour la collecte d’informations importantes sur la santé de près de 2 000 Nunavimmiuts.

Pendant 48 jours, débutant à Kuujjuaraapik le 19 août et terminant à Kuujjuaq le 5 octobre, l’Amundsen s’arrêtera à chacune des 14 communautés du Nunavik. Les participants seront transportés à bord le navire par barge, par zodiac ou même parfois par hélicoptère où ils rencontreront une équipe de 40 infirmières, chercheurs, techniciens médicaux, dentistes et intervieweurs.

Une série de questionnaires sur leur santé physique et mentale devra être remplie. Égale-ment, certains tests cliniques seront réalisés et des échantillons de sang et d’urine prélevés.

Cette enquête est le résultat de quatre années de planification et se veut en continuité avec celle réalisée en 2004 tout en étant de plus grande envergure. En plus du suivi des partici-pants âgés de 30 ans et plus de 2004, 1 000 Inuits âgés entre 16 et 30 ans et 300 âgés de 30 ans et plus seront invités à y participer. Des profils communautaires seront également créés, preuve d’un engagement à rendre les résultats de l’enquête aussi utiles que possible aux communautés et aux leaders régionaux.

L’enquête est supervisée par un comité de direction régional chapeauté par la Régie régio-nale de la santé et des services sociaux Nunavik (RRSSSN) et comptant parmi ses mem-bres des représentants des principaux organismes régionaux et des maires.

« Le processus de planification et de préparation de cette enquête fut long, alors nous sommes heureux de le voir se concrétiser. Cette enquête est le fruit de partenariats et dote-ra le Nunavik d’outils importants pour la poursuite de ses efforts à être proactif relativement

aux enjeux de santé et de bien-être communautaire », déclare Minnie Grey, directrice géné-rale de la RRSSSN et présidente du comité de direction.

Jobie Tukkiapik, président de la Société Makivik, est impatient de connaître les résultats des données cueillies lors de l’enquête. « Il n’y a rien de plus important que la santé de notre population, et Makivik a sans aucun doute hâte de connaître les résultats de l’enquête et ses conclusions », dit M. Tukkiapik.

La réalisation de l’enquête a été possible grâce à un partenariat avec l’Institut national de santé publique du Québec et le Centre de recherche québécois du Centre hospitalier de l’Université Laval. La RRSSSN, l’Administration régionale Kativik et la Société Makivik con-tribuent des sommes importantes. La Commission scolaire Kativik finance un projet nova-teur pour le développement des compétences chez les étudiants inuits dans les domaines de la santé et de la science.

D’autres fonds proviennent du ministère de la Santé et des Services sociaux, de Santé Ca-nada, d’ArcticNet et du fonds pour la recherche à bord l’Amundsen (Amundsen Science Ship Time Fund). Des groupes tels le Conseil des jeunes Qarjuit investissent leur temps afin de contribuer à la promotion de l’enquête. Air Inuit et First Air ont fait preuve d’une grande générosité : Air Inuit a donné 14 paires de billets d’avion pour des destinations au Nunavik pour un tirage au sort parmi les participants dans chaque communauté et First Air a donné une paire de billets pour un vol Kuujjuaq-Montréal pour un tirage à la conclusion de l’enquête.

Pour de plus amples informations, visitez notre site web au nrbhss.gouv.qc.ca/fr ; il vous sera aussi possible de suivre la vie de Nunavimmiuts pendant l’enquête sur notre page Fa-cebook (Facebook.com/Qanuilirpitaa/), où des vidéos, des photos et des commentaires se-ront téléchargés.

La RRSSSN est une agence publique créée en 1978 selon la Convention de la Baie James et du Nord québécois. Elle est responsable de presque tout le territoire situé au nord du 55e parallèle en ce qui concerne la prestation de services de santé et de services sociaux aux habitants des 14 communautés.

- 30 -

Source : Régie régionale de la santé et des services sociaux Nunavik

Direction de la santé publique

Pour renseignements : Rhéal Séguin

Agent de communication

Cell. : 418-564-6974 ou

messages textes au : rseguin.seguin@gmail.com

Tél. : 819 964-2222 / 1 844 964-2244, poste 223

Courriel : rheal.seguin.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca