De belles idées d’activités pour les aînés en cette période des fêtes

Par Chantal Cleary | déc. 12, 2017

À l’approche des fêtes, il est bien de pouvoir illuminer la vie des personnes aînées des Premières Nations en organisant des événements qui permettent de briser l’isolement, de favoriser le mieux-être et d’apporter de la joie dans les cœurs. Voici des initiatives de quelques communautés qui pourront vous inspirer pour l’organisation d’activités pour le temps des fêtes.

 

La communauté de Wendake organise des cuisines collectives pour les aînés. Ces activités, animées par une nutritionniste et une travailleuse sociale, ont pour but d’offrir des repas contribuant à la prévention de la malnutrition et de briser l’isolement.

 

Le comité des aînés de Wendake organise aussi en décembre un dîner bingo et un dîner de Noël sous le thème de la croisière.

 

À Odanak, un échange de cadeaux entre aînés et adolescents a lieu autour de festivités et de traditions de Noël. Cette activité promeut la bientraitance et favorise la solidarité intergénérationnelle.

 

La communauté de Manawan offre un atelier de couture, de broderie et de tricot tous les lundis soir, au Centre Mère-Enfant. De plus, un lundi par mois, une soirée bingo-cadeaux est organisée. Les aînés apportent des cadeaux, et les gagnants de la soirée en choisissent un parmi tous les paquets. Un souper de Noël des aînés a lieu le 20 décembre, agrémenté d'animation, de cadeaux et de la visite du Père Noël.

 

Les aînés d’Uashat mak Mani-Utenam sont conviés à un dîner pour se réunir et échanger. C’est également une forme de reconnaissance envers eux. Chaque membre de la communauté âgé de 65 ans et plus reçoit une carte d’invitation. L’activité est gratuite et il y a des jeux ainsi que des prix de participation.

 

La communauté de Wôlinak offre aussi plusieurs activités. Le groupe Vieillir et s’épanouir organise l’activité « Réaliser ses buts ». Le groupe Abazi tient des rencontres quelques fois en décembre pour les personnes âgées de 50 ans et plus. Enfin, l’activité « Niona – mémoire vivante », qui prend la forme d’entrevues extérieures, a aussi lieu en décembre.