Projet de loi sur le cannabis : L’APNQL demandera au Sénat de retarder le projet de loi C-45

Par Chantal Cleary | déc. 14, 2017

Communiqué

 

Wendake, le 28 novembre 2017 – L’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) entend faire appel au Sénat pour retarder l'adoption finale du projet de loi sur la légalisation du cannabis.

 

« De toutes les promesses des libéraux de Justin Trudeau, c'est sans aucun doute celle liée au vote d'hier soir qui risque de compromettre davantage un tissu social déjà fragile au sein de nos communautés », a déclaré Ghislain Picard, chef de l'APNQL, en réaction au vote de la Chambre des communes sur le projet de loi C-45.

 

« Soyons clairs. Nous savons pertinemment que la loi fera partie de la nouvelle réalité canadienne, parce que c'est la volonté de ce gouvernement. Cependant, il y a la réalité des communautés des Premières Nations sur laquelle le gouvernement du Canada a choisi de fermer les yeux », ajoute le chef de l'APNQL qui demandera aux membres de la Chambre Haute de considérer le projet de loi en tenant compte de la vulnérabilité des peuples autochtones.

 

Aucun des ministres ni le premier ministre ne sont en mesure de prévoir les impacts de cette loi sur nos populations, une fois engagée dans sa mise en oeuvre.