L'Assemblée des Premières Nations déclare l'état d'urgence national

Par Annie Brisson-Proulx | mars 21, 2020
L'Assemblée des Premières Nations déclare l'état d'urgence national en ce qui concerne la pandémie COVID-19.

Le 21 mars 2020 - Aujourd’hui, le comité exécutif de l’APN a adopté la motion suivante :

L'Assemblée des Premières Nations déclare l'état d'urgence national en ce qui concerne la pandémie COVID-19.

Et que les gouvernements au Canada, y compris les Premières Nations, les gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux et municipaux respectent cet état d'urgence.

De plus, l'Assemblée des Premières Nations soutient celles qui ont déjà déclaré l'état d'urgence et l'interdiction de voyager à l'intérieur et à l'extérieur de leurs Premières Nations qui exercent leur souveraineté et leur juridiction.

De plus, comme les montants alloués pour les soins médicaux, la santé et la relance économique ne sont pas suffisants, le Canada doit être prêt à allouer plus de ressources pour soutenir et répondre aux besoins des Premières Nations, pendant cette crise de santé publique.

En outre, les fonds seront distribués sur la base des besoins et de l'équité et non sur la base d'une formule ou d'une soumission de proposition.

De plus, une attention particulière doit être accordée à la prévention et aux soins intensifs pour les communautés nordiques, éloignées et isolées ;

Soutenir davantage toutes les mesures mises en place par les autorités de santé publique pour arrêter la propagation de COVID-19.

De plus, les dirigeants des Premières Nations doivent participer pleinement et de manière significative aux tables de décision dans l'élaboration de tous les plans, lois, politiques, allocations budgétaires et règlements concernant la pandémie de la COVID-19.