Mise au point sur la COVID-19 et la campagne de vaccination chez les Premières Nations au Québec

Par CSSSPNQL | mars 02, 2021



Campagne de vaccination

Contexte historique

Depuis la venue des Européens en Amérique, les maladies d’origines extérieures ont décimé plus de 90 % de la population des Premières Nations. Ce déclin s’est continué jusqu’au tournant du XXe siècle. À partir de ce moment, les campagnes de vaccination et l’amélioration de la santé publique ont permis d’éradiquer plusieurs maladies qui frappaient encore les Premières Nations, et de façon beaucoup plus marquée que la population canadienne. Un des meilleurs exemples est certainement la variole, qui a tué des centaines de milliers de membres des Premières Nations au Canada.

Des membres des Premières Nations éprouvent malgré tout une réticence à se faire vacciner contre la COVID-19 : c’est une conséquence immédiate de la méfiance envers le système de santé et ses erreurs historiques. Alors que la campagne de vaccination a déjà commencé au sein de quelques communautés, la CSSSPNQL s’efforce de collaborer avec les divers gouvernements et organisations des Premières Nations et de fournir à nos populations tous les renseignements nécessaires afin que chaque personne puisse prendre une décision éclairée. Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter notre site Web à covid19.cssspnql.com/consignes/vaccination. Vous y trouverez notamment une foire aux questions.

Création d’un comité sur les technologies de dépistage

Au cours des dernières semaines, un comité réunissant divers partenaires, dont la CSSSPNQL, le ministère de la Santé et des Services sociaux, le Laboratoire de santé publique du Québec, le Laboratoire national de microbiologie et Services aux Autochtones Canada (SAC) a été créé. Ce comité aura comme rôle principal d’aider à trouver des solutions en lien avec la transmission du virus et de faciliter le partage d’information concernant les technologies de dépistage.

Webinaire : Démystifier la vaccination contre la COVID-19 chez les Premières Nations au Québec

Plus tôt en janvier, la CSSSPNQL a tenu un webinaire pour répondre aux questions des membres des Premières Nations au sujet de la vaccination contre la COVID-19 en collaboration avec Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du Québec, Dr André Corriveau, médecin-conseil en santé publique, et Dr Evan Adams, médecin en chef à SAC. Pour écouter la vidéo, cliquez ici : facebook.com/cssspnql/videos/445496123247801.

Série de conférences virtuelles sur la vaccination

En complément, le 23 février, une série de conférences virtuelles sur la vaccination a été lancée sur la page Facebook de la CSSSPNQL. Les conférences étaient axées sur trois thématiques : l’immunité collective, le déploiement de la campagne de vaccination au sein des communautés des Premières Nations et la complémentarité de la médecine moderne aux approches traditionnelles. Une dizaine de panelistes renommés, dont Dr Stanley Vollant, chirurgien et président de Puamun Meshkenu, Dr Wesley Cote, médecin de famille originaire de la communauté de Kitigan Zibi, Lisa Westaway, directrice générale au Kateri Memorial Hospital Centre et Paul-Yves Weizineau, guide spirituel et porteur de savoirs traditionnels originaire de la communauté d’Opitciwan, ont accepté d’y prendre part. Pour écouter les vidéos, cliquez ici : facebook.com/cssspnql/videos/445496123247801.

Portrait général et dernières données

Pour vous donner un aperçu de la situation de la COVID-19 chez les Premières Nations au Québec, vous trouverez ci-dessous quelques informations d’ordre général concernant la pandémie et les mesures de dépistage (en date du 24 février 2021).

Bien que la campagne de vaccination soit en cours, rappelons qu’il est plus important que jamais de continuer à respecter les mesures sanitaires en vigueur (p. ex. : éviter les déplacements non essentiels, porter le masque, garder une distance de deux mètres, etc.) pour assurer la protection de nos communautés.

Cas répertoriés et personnes en confinement

  • Depuis le début de la pandémie, les Premières Nations ont rapporté 554 cas de COVID-19 dans 26 communautés.
  • Au moins 100 résidents des communautés ont été testés pour la COVID-19 dans la dernière semaine.
  • Au moins 265 résidents des communautés sont en isolement et sont répartis dans quinze communautés des Premières Nations (Eastmain, Chisasibi, Nemaska, Waskaganish, Lac-Simon, Kanesatake, Kahnawake, Mistissini, Mashteuiatsh, Uashat mak Mani-Utenam, Kawawachikamach, Ekuanitshit, Pessamit, Pakua Shipu et Whapmagoostui).

Mesures de dépistage dans les communautés

  • Pour treize communautés, le dépistage se fait par la province, donc à l’extérieur des communautés : Pikogan, Essipit, Kanesatake, Gesgapegiag, Kebaowek, Kitcisakik, Lac-Simon, Listuguj, Odanak, Mashteuiatsh, Timiskaming, Wendake et Wôlinak.
  • Pour quinze communautés, le dépistage se fait directement sur place : Barriere Lake, Ekuanitshit, Kahnawake, Kitigan Zibi, Manawan, Matimekush, Nutashkuan, Opitciwan, Pakua Shipu, Pessamit, Uashat, Unamen Shipu, Wemotaci, Winneway et Timiskaming.
  • Cinq communautés ont commencé à utiliser leur appareil de dépistage GeneXpert : Timiskaming, Kitigan Zibi, Barriere Lake (un appareil partagé entre Barriere Lake et Kitigan Zibi), Uashat et Kawawachikamach.
  • Huit communautés ont reçu un appareil de dépistage GeneXpert et sont en processus de mise en œuvre : Winneway, Kebaowek (partagé avec Timiskaming), Opitciwan, Unamen Shipu, Listuguj (partagé avec Gesgapegiag), Nutashkuan et Wemotaci (livraison en cours).
  • Quatorze appareils de dépistage Abbott ID NOW ont été envoyés à la nation innue, un à Kahnawake, un à Kebaowek, un à Listuguj et un à Wemotaci. Douze appareils supplémentaires pourront être acquis en fonction de l’intérêt des communautés.

Vaccination

  • La vaccination est en cours dans les neuf communautés cries ainsi que dans les 25 communautés suivantes : Ekuanitshit, Opitciwan, Wemotaci, Mashteuiatsh, Matimekush, Uashat, Kitigan Zibi, Essipit, Kawawachikamach, Kahnawake, Manawan, Nutashkuan, Pessamit, Unamen Shipu, Wendake,Timiskaming, Kebaowek, Gesgapegiag, Barriere Lake, Kitcisakik, Lac-Simon, Winneway, Pakua Shipu, Pikogan et Listuguj.
  • En date du 24 février 2021, plus de 4 800 doses ont été administrées.